%
back

Qui a peur du
rapport intégré ?

publié le 15 juin 2020 sur LinkedIn
Par Virginie Marchal
- Directrice générale

La nouvelle encourage et accompagne ses clients à entreprendre la démarche du rapport intégré en proposant une offre globale (méthodologique, narrative et créative).

Qui a peur du rapport intégré ?

De moins en moins d’entreprises, si l’on en croit les statistiques. Loin d’être un énième document de reporting, le rapport intégré est en effet un récit fondateur, qui devient aujourd’hui incontournable. Ce récit c’est celui de la création de valeur de l’entreprise, mené de manière inédite, globale et durable. Il questionne, redéfinit à la fois la performance et l’entreprise toute entière, au-delà du seul cadre financier. On ne peut que s’en réjouir !
Dans un contexte où les entreprises sont de plus en plus sommées de rendre des comptes aux citoyens, de justifier de leur utilité, sociale et sociétale, de leur empreinte environnementale, le rapport intégré s’avère être une formidable opportunité pour y répondre.

Comment l’entreprise crée-t-elle de la valeur ? Est-elle capable d’en créer pour tous ? Sur le long terme ?

Le RI oblige à revisiter l’ADN de l’entreprise, ses fondamentaux, ses moyens, sa stratégie, ses risques, ses engagements, son « utilité », ses résultats à l’aune de ce questionnement. Jamais l’entreprise ne s’était autant mise à nue.
Pour les entreprises qui font l’exercice avec sincérité, les bénéfices compensent largement l’exigence de l’exercice. Le premier consiste à profondément redonner du sens. Au business model, à l’ambition, à la marque. Le deuxième est la dynamique collective qu’elle initie, embarquant et mobilisant toutes les parties prenantes de la création de valeur, notamment internes. Le capital de la marque en sort profondément enrichi, faisant du RI un outil d’image extrêmement stratégique…sous réserve bien sûr que l’exercice soit bien mené.

Parce que la démarche elle-même compte autant que le document final, La nouvelle a conçu une offre globale, sur 3 ans*, pour accompagner les entreprises tout au long de ce processus d’apprentissage.

1. Un accompagnement méthodologique pour réussir la co-construction
Collaboration, discussion choix des parties prenantes… la manière de faire est aussi importante que les contenus. Mise en place des outils méthodologique (définition des fondamentaux, construction des contenus conceptuels…), implication du top management, intégration de l’ensemble des pilotes de l’entreprise, dialogue avec les parties-prenantes. Nous donnons les moyens de penser et d’avancer de manière « intégrée ».

2. Un récit exigeant
Le rapport intégré redonne du sens à la création de valeur de l’entreprise. C’est dire l’importance du récit porté par ce document. Pierre d’angle de tous les autres documents de l’écosystème de reporting, il est le récit fondateur de la performance. Il est tout sauf l’accumulation d’indicateurs, c’est au contraire le fil rouge qui donnera la cohérence globale. La force du récit, la vision directrice doit être travaillée autant que les contenus conceptuels du rapport intégré. Nous concevons et écrivons avec vous ce nouveau récit.

3. un outil d’image et de partage
Le rapport intégré et sa démarche n’ont de valeur que si on en fait un document au service de l’image de la marque. Il exprime de manière fondamentale la valeur de la marque et de l’entreprise, et doit pouvoir l’incarner et la porter en termes de territoire visuel et graphique. Par ailleurs, le rapport intégré doit savoir articuler la densité et la complexité de l’information avec les enjeux de simplicité, de transparence…
Son ambition étant d’être lisible, et partagé par toutes les parties prenantes y compris le grand public.

*Pourquoi un accompagnement sur 3 ans ?
Un rapport intégré se construit avec beaucoup d’humilité, tous les éléments ne sont donc pas forcément présents dès la première année. C’est une véritable démarche d’accompagnement au changement de l’entreprise, souvent construit sur une période de 3 ans, qui se doit d’être graduelle afin d’avancer par étapes grâce à l’aide d’une agence conseil experte.

M
MO
MOR
MORE
1 X
L'éco-conception,
fruit de la communication responsable
Par Stéphane Bidel — Directeur de création (Découvrir)
Écrivons des histoires d'amour avec nos clients

Par Nicolas Pernikoff — Président (Découvrir)
Prêt pour la Nouvelle Donne


Par Camille Banon — Directrice de la stratégie (Découvrir)
ClubHouse : tu viens dans ma room, baby ?
Par Thomas Clément — Vice-Président (Découvrir)
DRAG
V1.0.20210318